[./23_homepag.html]
[mailto:mignonneau@aol.com]
Mail
Page d’accueil
Marie-Claude Mignonneau
Des livrets de elle conte pour vous et autres textes
Page suivante
Les Bagages Ils partent tous, vous savez ! Moi, au lieu de m'égarer dans les gares, les aéroports ou les ports, je préfère rester à la consigne, et je fais semblant d'être un bagage. Quand je rencontre un érudit, je sais que les bagages, il n'en a rien à faire. Souvent, il me parle comme si j'étais une femme. Il ne se doute même pas que je suis le bagage qui lui manque. Je ne réponds pas à ses propos. Il finit par m'ignorer, et faire partie de son ignorance me donne souvent d'excellente compagnie. Pendant un temps, je me suis fait sac à dos, mais je tombais sur des gens qui me faisaient marcher ou bien des coureurs, qui ne voulaient personne sur le dos. J'ai vite abandonné les bretelles... de l'autoroute, et les auto-stoppeurs qui sont fournis avec. J'ai voulu avoir bon chic, bon genre, j'ai sorti mes griffes, et j'ai porté l'étiquette, style valise Hermès. (extrait des bagages)
Le genou Mon genou et moi, avons chuté de vélo... Il en a souffert, c'est vrai, certainement plus que moi, et bien que ma responsabilité soit engagée, je ne pensais pas que notre différend né à ce moment là en arriverait à une situation aussi tendue qu'aujourd'hui... Mon genou a, une semaine après cet incident réclamé son autonomie ! Il est vraisemblable qu'il m'en voulait, car bien que j'avais vu qu'il fallait faire quelque chose pour lui, je ne lui avais accordé qu'un temps et des soins minimums. Je l'avais mal soigné, soit, mais lui, me rendait la monnaie de ma pièce. Il m'en voulait, et m'en faisait souffrir. Puis, il se mit à bouder, c'est difficile à vivre un genou qui boude. Je ne pouvais plus compter sur lui, nos relations allaient clopin-clopant... Son état physique s'améliorait, mais son caractère devenait de plus en plus grinçant. Jusqu'à la demande de son autonomie ! (extrait du genou)
Le Pied · Je ne voudrais pas mettre les pieds dans le plat de la vie des autres, mais... ·Ni même aller où je n'ai pas pied et me noyer dans des détails, mais ·Je viens d'avoir la Grande Révélation, la certitude irréfutable que la grande déité de notre civilisation, c'est le Pied. LE GRAND PIED Tout le monde rêve de vivre sur un grand pied, et chacun veut démontrer que : qui veut voyager loin ménage sa pointure, c'est pédestrement vrai : Le marathonien vous le dira. quand on veut faire carrière : · c'est au pied du mur qu'on voit, le maçon, le cordonnier, le chasseur sachant chausser, le podologue, le démagogue, le politique, le technicien, le polytechnicien, le prometteur, le promoteur, la grue et j'en passe · C'est au pied de l'arbre qu'on voit le bûcheron, le druide, le chien et l'automobiliste qui fait pipi. · C'est aux pieds nickelés que l'on voit le truand · c'est au pied à terre que l'on voit l'amant · c'est sur le pied de guerre que l'on voit la paix, · c'est à cloche pied qu'on voit le sonneur · au pied de grue qu'on voit la rue · Du pied de vigne que l'on voit l'homme rond. · C'est en pied de coq que l'on voit la poule · c'est au pied de poule qu'on voit que l'habit n'est pas de moine · c'est à ses pieds qu'on voit le poète · c'est au pied du mur du son que l'on voit le ciel Mais c'est au pied de biche qu'on vole... - Tout casseur de pied vous le dira ‘extrait du pied)
Le musée des erreurs Je reviens là, à l'instant, du Musée des erreurs... C'était instructif, ça oui, j'ai pris des instructions... C'est un musée, des tas ... d'objets exposés, que l'étagère supporte en tout état de chose, et qu'il est donné de voir... Il y a pour ceux qui sont en droit d'en avoir : des médailles et leur revers que l'on ne peut pas voir, parce que le fond ne réfléchit pas dans les vitrines. Mais ceux qui ont bon tain, et qui y réfléchissent, ce sont les miroirs aux alloués tenus d'en faire la déclaration, ils sont posés là pour donner de la clarté aux situations sombres. Il y a des tonnes de tickets de droit d'entrée, mais je n'ai pas vu de ticket de droit de sortie, sans doute que toutes les entrées sont fermées pour qu'on n'en sorte pas. J'ai vu des bavures ébarbées pour qu'on ne les reconnaisse pas. J'ai vu de la nourriture abîmée de ne s'être pas donnée à qui en avait faim. des tas de devoirs, mis en vrac, devoirs de Français... ou de mathématiques, devoirs en vers, et devoirs en droit... des gens qui se mettaient en devoir d'avoir des droits, des gens qui se trouvaient en droit d'avoir des devoirs, ou qui s'y préparaient Des gens qui ne voulaient rien devoir à quelqu'un, Devoirs à personne... (extrait du Musée des erreurs)
Le genou
Les bagages
Le Pied
Le musée des erreurs
[#ANCHOR_Txt2]
[#ANCHOR_Txt1]
[#ANCHOR_Txt10]
Les pensées Etrange Le tableau Noir Oubli l’écrivain Gullub Ephémère Enfer La fenêtre le piano bar aiguillage Certains des sketches sont édités en A5 petits livrets découverte “Elle conte pour vous” et le rond d’Iste sont en C.D. et des spectacles peuvent être réalisés pour toutes demandes Textes en attente d’éditeur : Nouvelles : Ecole - Derriere la porte - la fenêtre - ri - Initiation - sérieux ...etc Romans : un Cisetel (viol ou pas ?) Anthelme (cauchemar ou rêve ?)
Cliquez pour revenir à la page Ecriture
[./ecriturepag.html]
Pour lire un extrait cliquez sur les titres en couleur
[./les_toilespag.html]
[./cvpag.html]
[./page_10pag.html]
[./page_1_les_liens_du_toutpag.html]
[./ecriturepag.html]
[./actions_partageespag.html]
[./le_musee_d_archeologiepag.html]
[./les_lienspag.html]
[./cvpag.html]
[Web Creator] [LMSOFT]